2021-03-25

 

Exorcisme en vers (et hommage à Verlaine)

 Au-delà du battant, assis en attendant,
ils sont deux à chercher quelques mots inédits
ou se persuader que c'est bien vendredi :
dans la bouche de l'un luit une seule dent

Qui donc visitera leur salon décadent ?
Ils sont deux esseulés au silence réduits,
elle s'est ramollie, lui parfois se raidit :
de sa gorge éteinte sort un rire strident

Dans leur appartement, trop longtemps enfermés,
condamnés à sentir cette folie germer
qui lui dit qu'il est beau et qu'elle... vit encore

ils sont deux qui s'aimaient avant la pandémie
et qui n'espèrent plus que le trépas des corps
pour que leurs purs esprits s'embrassent en amis

Libellés :


Comments: Publier un commentaire

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?